La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ou gpec RH 78 est un outil managérial qui répond aux besoins d’une entreprise, d’un manager et du marché. Son objectif principal est d’allier les compétences du personnel à l’activité principale de l’entreprise.

L’analyse stratégique, une étape cruciale

L’analyse stratégique est la première étape de la mise en place de la gpec RH 78. Le recensement des paramètres de contingence qui agissent sur l’activité de l’entreprise sont à définir avant une quelconque démarche. Le département des ressources humaines se charge d’identifier les facteurs de contingence, c’est le benchmarking. Aussi, la deuxième étape est l’analyse des motivations qui poussent une entreprise à mettre en place la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. L’adhésion de tout le personnel à cette stratégie est judicieuse vu que le but principal de la GPEC est de placer la bonne personne à la bonne place.

La dernière étape consiste à découvrir les forces et les faiblesses d’une organisation afin de prendre des marges de manœuvre. A la fin des différentes démarches, il est important de recenser les différentes évolutions à court, à moyen et à long terme.

Gpec RH 78 pour un meilleur diagnostic des ressources

Le diagnostic des ressources concerne le recensement de l’effectif qualitatif et quantitatif du personnel, que ce soit un salarié à temps plein ou à temps partiel. Grâce au dénombrement, l’âge et le sexe du personnel sont quantifiés. De multiples politiques de gestion des ressources humaines facilitent son application. A l’instar du processus de recrutement, des plans de carrière et des formations. La connaissance des sexes garantie l’assurance de l’égalité et de l’équité professionnelle.

De surcroît, la maîtrise de l’évolution des divers statuts et profils est primordiale afin de recenser les différents niveaux de formations. Le département des ressources humaines identifie à partir des statuts les besoins des employés par rapport à l’évolution constante du marché du travail. Ce contrôle managérial permet d’établir une grille d’évaluation et une fiche de poste qui servent à réduire les écarts entre le profil et le titulaire du poste.

L’analyse des écarts et l’élaboration du management RH

L’élaboration des politiques RH permet de réduire les écarts. Ces écarts concernent les besoins de l’entreprise dans un avenir proche et les besoins dont elle dispose actuellement. Des stratégies sont envisagées afin de diminuer les écarts au sein du personnel : le recrutement, la classification du personnel, l’équité sur la rémunération, les différentes formations, les conditions de travail et la communication. Pour la réussite de cette démarche, l’exemplarité du manager ainsi que l’implication du personnel sont les meilleures conditions d’aboutissement personnel.